facebook_pixel

Amélie Leclerc n’avait plus le goût de se lever pour aller travailler. Elle marchait complètement dans la mauvaise direction, par habitude, pour être conforme et parce que sa mauvaise voie était «théoriquement» un bon boulot bien payé duquel elle ne devrait surtout pas se plaindre. Par contre, un changement de travail s’imposait pour atteindre son réel bien-être. Voici un petit mot qu’elle ma fait parvenir récemment:

En décembre 2014, j’ai décidé sur un coup de tête d’acheter le livre « Sorties de zone » de Daniel Blouin et ce, après l’avoir vu à 2 ou 3 reprises par hasard à la télévision. Fait surprenant, la lecture n’a jamais été un passe-temps, mais j’ai pourtant dévoré ce livre en une seule soirée. Je peux dire que c’était déjà une première sortie de zone. Sans hésitation, j’ai dit à mon conjoint que je devais absolument rencontrer Daniel.

Quelques jours après, je prenais rendez-vous avec lui. Une rencontre de quelques heures avec lui m’a donné le « coup de pied » que j’avais besoin depuis près de 7 ans. Je n’osais pas changer de carrière (travail de bureau) car comme la plupart d’entre nous, je vivais dans la peur… la peur de décevoir les autres, la peur financière, la peur du jugement, etc. Il m’a aidé à faire ressortir des intérêts que j’avais et de mettre le focus sur une chose, trouver un emploi en lien avec le service à la clientèle (et non avec du travail de bureau).

Voilà qu’en février 2015, je me suis lancée dans le vide en quittant mon emploi et en n’ayant rien au bout et en ne sachant pas précisément vers quoi me diriger. Un vide total, une décision stressante mais qui m’a procuré un bien-être incroyable! Et voilà que la fameuse phrase est sortie de ma bouche : Pourquoi n’ai-je pas fait cela avant? Évidemment, il ne faut pas avoir des regrets, car notre parcours, nos expériences, les gens que nous avons rencontrés, bref tout ce qu’on fait avant, peut nous servir à nouveau. Pour conclure, avant même de terminer mon emploi, on m’offrait un poste en hôtellerie.

Comme quoi rien n’arrive pour rien dans la vie! Un poste que j’ai d’ailleurs accepté et qui me permet de rencontrer les « monsieurs-madames tout le monde » avec qui je souhaitais travailler depuis toutes ces années et qui me donnent le goût de me lever le matin. Dire qu’à l’époque du cégep, on m’avait dit « Ne va pas en tourisme/hôtellerie, il n’y a pas de débouchées, ce n’est pas payant.»

Bien que l’argent soit nécessaire pour vivre, je peux vous assurer que le bonheur ne vient pas seulement de là. J’ai un employeur qui me fait confiance, un salaire qui me convient et des clients qui me font sourire. Je remercie Daniel d’avoir contribué à cette grande sortie de zone. Je remercie aussi mon conjoint qui m’a aussi supporté dans cette décision.

Amélie Leclerc

Saisis ton adresse courriel pour recevoir GRATUITEMENT

 

le LIVRET PDF des 5 MAUVAISES RAISONS
pour effectuer un changement de vie 

une vidéo qui t'aidera assurément à effectuer ton changement désiré 

+

 
la préface du livre Sorties de Zone écrite par Annie Brocoli

 

Vous êtes bien inscrits. N'oubliez pas de confirmer votre adresse pour obtenir les cadeaux.