facebook_pixel

Salut,

Je réalise de plus en plus que nous sommes très nombreux à nous intéresser au phénomène des changements dans nos vies personnelles et professionnelles. Cela m’encourage beaucoup et me fait réaliser de plus en plus que mon livre «Sorties de Zone» pourra certainement aider, du moins je l’espère encore, plusieurs d’entre vous à effectuer les changements que vous souhaitez dans vos vies.

Voici quelques extraits tirés de mon livre «Sorties de Zone» dans lequel j’aborde l’obstacle de l’opinion des autres :

1er EXTRAIT
«…
Je me souviens encore de mon père qui me supportait mais qui semblait très nerveux pour nous, de me demander : «Mais sérieusement Daniel, tu prévois faire quoi au juste à Québec ?» et moi de répondre le plus sérieusement du monde « J’en ai absolument aucune idée ! Dans le pire des cas je vais vendre de la drogue !». Il riait jaune car il ne savait pas trop si je blaguais ou non…et moi non plus à vrai dire ! La priorité était maintenant de vivre à Québec et au diable le reste.
…»

2e EXTRAIT
«…
Disons que mes trois enfants, beaucoup moins conscients du côté téméraire de leur paternel, étaient quant à eux beaucoup moins convaincus de mon nouveau changement de vie professionnelle. Je les comprenais très bien de ne pas comprendre mais je me disais qu’ils s’y feraient. En tout cas, je perçu cette période comme une très belle occasion d’enseigner à mes enfants qu’il est parfois nécessaire de prendre des risques pour être heureux et que le bonheur ne passait pas uniquement que par l’argent, la sécurité et le confort.

Ce qu’ils avaient le plus de difficulté à saisir au début était que je pouvais vraiment travailler sur des dossiers en gagnant de l’argent mais que je n’avais jamais à quitter la maison à chaque matin et que je n’avais plus aucun employé. Ce qui, contrairement à eux, me plaisait énormément. J’ai même cru bon leurs montrer de vrais chèques de revenus pour au moins les rassurer et leurs prouver que leur père n’était pas parti sur «une balloune». Ils finirent par s’habituer, premier obstacle surmonté !

Mes parents, quant à eux, semblaient déstabilisés et un peu inquiets. Mais bon, ils commençaient à me connaître un peu aussi. Mon père savait bien qu’il me restait toujours l’option de vendre de la drogue…(c’est de l’humour!) Il m’avoua qu’il était vraiment impressionné que je prenne la décision de vendre Mercure. Depuis la fin de ses études, lui n’avait connu qu’un seul emploi de prof jusqu’à sa retraite. Disons que j’étais un peu plus volatile que lui.

Voulant me rassurer, il jugea même pertinent de me révéler, pour la première fois de sa vie, le montant d’argent approximatif que j’hériterais le jour de sa mort et celle de ma mère. Ce fut une très belle attention de sa part pour me rassurer et je l’en remerciai car il est évidemment fort inconfortable et «mal à l’aisant» de parler de ce genre de chose. Par contre, bien que j’aie apprécié son intention, jamais cela m’était venu à l’esprit et je ne compterai évidemment jamais là-dessus bien entendu.

Mes amis, quant à eux, ne semblèrent pas vraiment surpris car ils savaient que c’était bien mon genre de prendre ce genre de décision. Je dirais qu’ils furent par contre plutôt surpris que je ne leurs en aie jamais parlé avant ou donné de signes précurseurs. Ils l’apprirent comme tout le monde lorsqu’ils reçurent le communiqué de presse officiel, écrit et envoyé par Mercure. J’ai toujours préféré parler des choses lorsqu’elles sont faites plutôt que de celles à venir ou qui sont encore seulement à l’étape de projet.

J’ai toujours été très porté sur l’action. Je suis plutôt de nature très déterminée qui ne tient pas à être influencé du tout par l’opinion des autres. Je suis assez fermé à ce niveau. S’il avait fallu que je parle toujours de mes intentions de me mettre à risque aux autres avant de passer à l’action, il est certain que cela se serait probablement avéré être uniquement des occasions propices à soulever les peurs, les craintes et créer le doute dans mon esprit. Bref, à paralyser et à étouffer mon élan. Quand je sens quelque chose, je n’ai jamais besoin de demander à une autre personne si ce que je sens est vrai. Si je le sens, c’est parce que c’est vrai.
…»

3e EXTRAIT
«…
À la limite, je trouvais ça très cocasse et très drôle de me retrouver à effectuer ce genre de tâches. La plupart de ceux qui me connaissent n’en auraient probablement pas cru leurs yeux de me voir assis au volant d’un pickup dans une opération de déneigement d’après tempête dans les rues de la ville. Je me faisais rire moi-même. J’étais vraiment excité à l’idée d’aller là où personne n’aurait pu m’imaginer tellement je n’avais pas le profil de l’emploi.

Ce qui me faisait le plus rire était souvent la réaction des gens à qui j’acceptais de donner un coup de main pour leurs «jobines». Au début, ces personnes n’étaient pas certaines à savoir si je blaguais ou non. La majorité était visiblement déstabilisée et me prenait probablement même en pitié. Certains ne m’ont même jamais cru et pensaient probablement que j’étais en dépression ou que j’avais vraiment besoin d’argent. Ni un ni l’autre.

Au contraire, je fus particulièrement et curieusement très heureux et très serein durant toute cette période. J’avais tellement besoin de changement que j’aurais probablement accepté de faire n’importe quels travaux sans être payé, seulement pour le «trip» de vivre autre chose dans un autre milieu…chut, je ne leurs ai jamais dit!!!!!
…»

4e EXTRAIT
«…
Quand je serai sur mon lit de mort, personne ne pourra prendre ma place et je n’aurai que moi-même à blâmer si je n’ai pas vécu comme je l’entendais. Et rendu là, il sera évidemment trop tard.
…»

Dans quelques jours, j’aurai donc le plaisir de mettre à votre disposition le livre en entier qui saura vous aider je l’espère, ou du moins vous inspirer un temps soit peu, dans votre cheminement si vous êtes en période de réflexion.

D’ici là, j’aimerais bien que vous me partagiez toutes les belles sorties de zone dont vous avez été témoins dans votre entourage et qui vous ont inspirés.

Racontez-moi les plus belles sorties de zone que vous connaissez dans l’espace réservé aux commentaires ci-dessous ! Il se pourrait bien que j’entre en contact avec ces personnes au courant des prochaines semaines.

À très bientôt,

Daniel Blouin

Laisse ton commentaire ci-dessous !

Saisis ton adresse courriel pour recevoir GRATUITEMENT

 

le LIVRET PDF des 5 MAUVAISES RAISONS
pour effectuer un changement de vie 

une vidéo qui t'aidera assurément à effectuer ton changement désiré 

+

 
la préface du livre Sorties de Zone écrite par Annie Brocoli

 

Vous êtes bien inscrits. N'oubliez pas de confirmer votre adresse pour obtenir les cadeaux.